dimanche 26 mai 2013

Les phrases qu'une maman prononce tous les jours

Une chanson rigolote sur toutes les phrases qu'une maman prononce tous les jours.




Voici le texte en Français :

Lève-toi, Lève-toi, sors moi de ce lit,
Lave-toi le visage, brosse-toi les dents, peigne-moi cette bouille endormie,
Voila tes vêtements, tes chaussures, écoute ce que je te dis,
Lève-toi, Lève-toi et fais ton lit,
As-tu chaud, as-tu froid, est-ce que tu vas porter ça ?
Où sont tes livres, ton repas et tes devoirs ?
Prends ton manteau, tes gants, ton écharpe et ton chapeau, n’oublie pas que tu dois nourrir le chat,
Mange ton petit déjeuner, les experts disent que c’est le repas le plus important !
Prends tes vitamines pour que tu grandisses et qu’un jour tu sois grand et fort,
Rappelle-toi que l’orthodontiste te reçoit à quinze heures aujourd’hui,
N’oublie pas que tu as tes leçons de piano cette après-midi, alors tu dois jouer,
N’enfourne pas, mâche doucement, mais dépêche-toi le bus est là,
Fais attention, reviens ici, t’es-tu lavé derrière les oreilles ?
Joue dehors, joue doucement, vas-tu jouer réglo ?
Sois poli, fais-toi un ami, n’oublie pas de partager,
Débrouille-toi, attends ton tour, ne relève jamais les défis,
Entendez-vous bien, ne m’oblige pas à intervenir,
Range ta chambre, plie tes vêtements, enlève ça de là !
Fais ton lit, fais-le maintenant, on a pas toute la journée !
Es-tu né dans une grange, tu veux du foin ?
Est-ce que tu entends ce que je dis ?
Réponds au téléphone, raccroche le téléphone,
Ne t’assieds pas si près, éteins-le, pas de SMS à table,
Plus d’ordinateur pour ce soir,
Ton Ipod sera le mien si tu n’écoutes pas,
Où vas-tu, avec qui ? A quelle heure rentres-tu à la maison ?
Dire « merci, s’il vous plaît, excusez-moi », te permet d’être bien accueilli partout,
Tu apprécieras ma sagesse, un jour quand tu seras plus âgé et que tu auras grandi,
Je suis impatiente que tu aies tes propres enfants,
Tu me remercieras pour tous les conseils que je t’ai donnés de si bon coeur,
Mais pour le moment, je te serais reconnaissante de ne pas levez les yeux au ciel,
Ferme ta bouche quand tu mâches, J’apprécierais,
Prends un morceau, et même deux, de ce truc que tu détestes,
Utilise ta fourchette, ne rote pas, ou tu vas voir !
Mange ce qu’il y a dans ton assiette,
Obtiens un 20/20, ferme la porte, ne fais pas le malin avec moi,
Viens ici, je compte jusqu’à 3 !
Trouve un boulot, trouve-toi une vie, obtiens un doctorat,
Prends une dose de…
Je me fiche de qui a commencé,
Tu es cloué ici jusqu’à tes 36 ans,
Rend ton discours clair, et dis la vérité pour une fois, pour l’amour de Dieu,
Et si tous tes amis sautent d’une falaise,
Vas-tu sauter aussi ?
Si je te le dis une fois, c’est que je te l’ai déjà dit un millier de fois,
Tu es trop grand pour agir comme ça,
Ce doit être l’ADN de ton père,
Regarde-moi quand je te parle, tiens-toi droit quand tu marches,
Une place pour chaque chose, et chaque chose à sa place,
Arrête de pleurer ou je vais te donner une bonne raison de pleurer,
Oh !
Lave-toi les dents, le visage, met ton pyjama,
Va au lit, fais un câlin, fais ta prière avec maman,
N’oublie pas, je t’aime,
Et demain nous recommencerons tout ça car le travail d’une mère ne s’arrête jamais !
Tu n’as pas besoin d’une raison,
Parce que, parce que, parce que, parce que,
Je l’ai dit, je l’ai dit, je l’ai dit, je l’ai dit,
C’est moi la mère, la mère, la mère, la mère,
LA MERE !!!
TA DA !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire